Arbitrage des rencontres en ACCESSION RÉGIONALE SENIOR FÉMININ et MASCULIN

Voici un rappel du règlement et une explication de la manière dont une rencontre en ACCESSION RÉGIONALE doit être arbitrée.

Tout d’abord, sachez que la CDA 77 (Commission Départementale d’Arbitrage) ne désigne aucun arbitre pour les championnats d’ACCESSION RÉGIONALE. C’est-à-dire que c’est au GSA recevant de fournir un arbitre.

L’arbitre en question possède :

  • soit une licence Encadrement « Extension Arbitre » et a les diplômes nécessaires.
    Dans ce cas, l’arbitre devra être indemnisé sur place (26 € par équipe à la charge de chaque GSA).
    Un mineur peut arbitrer à condition d’avoir 16 ans minimum et d’officier dans sa Ligue Régionale accompagné d’un arbitre majeur.
  • soit une licence Compétition « Extension Volley-Ball » ou Encadrement (hors Extension Pass Bénévole et hors Extension Soignant) et est âgé de 18 ans au moins.
    Dans ce cas, l’arbitre n’a pas les qualifications pour être indemnisé.
    Si un arbitre officiel est présent dans la salle, ce-dernier devra assurer l’arbitrage (quel que soit son GSA) et sera indemnisé.

Il n’est pas possible d’arbitrer sans une des licences FFvolley mentionnées ci-dessus !

Si aucun arbitre n’est présent alors l’article 20.4 du RGES et l’article 16 du RPE s’appliquent.
Un match ne peut pas avoir lieu sans arbitre !

En cas d’absence des arbitres désignés, les équipes ne peuvent refuser de jouer. Tout arbitre officiel présent sur le lieu de la rencontre est alors tenu d’en assurer la direction (…)

En cas d’absence d’un arbitre désigné par la CRA ou en cas d’absence de tout arbitre officiel présent sur le lieu de la rencontre, l’arbitrage doit être assuré par un licencié à la FFvolley du GSA recevant ou par défaut du GSA adverse (…)
La personne faisant fonction d’arbitre ne doit pas figurer dans le pavé des joueurs(euses) ou dans le pavé des officiels (entraîneur) sur la feuille de match de l’épreuve concernée.

Un arbitre ne peut donc être ni joueur ni « entraîneur » pendant la rencontre et ne sera donc pas autorisé à coacher (demander des temps-morts, donner des consignes, …)

Récapitulatif des différents cas possibles :

Arbitre officiel désigné par la CDA/CRA
(pas en Acces. Reg.)
Arbitre officiel
désigné par le club recevant
Arbitre non officiel
désigné par le club recevant
Aucun arbitre désigné
Arbitre licencié Encadrement « Extension Arbitre » possédant les diplômes nécessaire Arbitre licencié Encadrement « Extension Arbitre » possédant les diplômes nécessaire Arbitre licencié Compétition « Extension Volley-Ball » ou Encadrement (hors Extension Pass Bénévole et hors Extension Soignant)
Doit avoir l’âge (ou surclassement) de la catégorie arbitrée
Obligation de désigné un arbitre parmi les arbitres ou les licenciés présents
Doit avoir l’âge (ou surclassement) de la catégorie arbitrée
Arbitre indemnisé Arbitre indemnisé Arbitre non indemnisé Arbitre indemnisé seulement si officiel

Si aucun arbitre ne peut arbitrer la rencontre alors le club recevant perdra la rencontre par pénalité.